Les Marches :
belle et industrieuse région

Marches

Mer, montagnes, fleuves et vallées. Parfums et savoirs transmis au fil du temps. Les cours d’eau qui descendent avec fougue des Apennins ont limité l’essor de grandes villes au profit de petits centres caractéristiques éparpillés ici et là. Giacomo Leopardi, poète romantique né à Recanati, voyait les Marches comme l’Infini et c’est vraiment ainsi qu’elles sont, avec ses places, ses châteaux, ses parcs naturels, ses abbayes, son chef-lieu, Ancône, posé sur la côte, ses plages veloutées et ses falaises tombant à pic dans la mer. Sans oublier la spiritualité de Loreto, les grottes de Frasassi, les châteaux de San Leo et de Gradara. De nombreux bourgs d’une autre époque avec des savoir-faire traditionnels font de cette région une sorte de résumé vivant du Made in Italy. Une terre de musiciens, de cuisiniers et d’artisans.

Biago Picardi

Pour lire la totalité de l’article abonnez-vous à la revue

Dans le même numéro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

close
Facebook IconTwitter IconGoogle PlusGoogle Plus
close
Facebook IconTwitter IconGoogle PlusGoogle Plus