Il sole che verrà di Pippo Pollina

Interview recueillie par Fausto Pellegrini

Treize chansons pour nourrir un espoir de changement ici et maintenant, sans jamais perdre de vue le rêve et l’utopie. Il sole che verrà est le 22e album de Pippo Pollina, remarquable chanteur-compositeur sicilien installé à Zurich et qui a déjà reçu un accueil chaleureux dans toute l’Europe. Pollina est un compositeur de chansons engagées qui ne laissent nulle place à la superficialité même si elles épousent avec harmonie cette légèreté dont est capable une mélodie et dont nous avons tant besoin. Fausto Pellegrini l’a rencontré pour Rainews24 avant le début de sa tournée en France en octobre prochain. RADICI est heureux de vous proposer le récit tiré de cette discussion.

Commençons par le début. Les années de jeunesse passées à Palerme ont été celles de ton engagement anti-mafia, de ta contribution en tant que journaliste à la revue I siciliani de Giuseppe Fava, tué par la mafia en 1984.

Pour lire la totalité de l’article abonnez-vous à la revue

Dans le même numéro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

close
Facebook IconTwitter IconGoogle PlusGoogle Plus
close
Facebook IconTwitter IconGoogle PlusGoogle Plus