CONCERT : Antonio Castrignanò et son groupe

Maison du Peuple DU PEUPLE  de Clermont-Ferrand
MERCREDI 16 NOVEMBRE à 20h30

Spectacle proposé par l’Institut Culturel Italien de Lyon en collaboration avec Soleil d’Italie.

Entrée gratuite.

Réservations : 06-65-21-48-97

       Antonio Castrignanò : voix, tambourin, percussions

       Rocco Nigro : accordéon, synthé, électronique

       Gianluca Longo : mandore, mandoline

       Morris Pellizzari : guitare électrique

       Giovanni Emanuele Gelao : cornemuse italienne, flûte, bouzuki

       Giuseppe Spedicato : basse

       Laura De Ronzo : danseuse


Antonio Castrignano musicien salentin, voix et tambour de La Notte della Taranta, a joué et collaboré avec des artistes comme Stewart Copeland, Mauro Pagani, Giuliano Sangiorgi, Negramaro, The Chieftains, Goran Bregovic,Ballahè Sissoko, Ludovico Einaudi, Marcan Dede…

Au fil des ans, en se produisant sur les scènes et dans les festivals de grand prestige, il est devenu un des personnages symbole de la redécouverte de la musique traditionnelle de la région de Salente.

Il composa la musique du film Nuovomondo d’Emanuele Crialese, Il obtint en 2006, au Festival du Cinéma de Venise, le Lion d’Argent. Vainqueur de nombreux prix de reconnaissance, il fut candidat aux Nastri d’Argento et Ciak d’Oro 2007.

Ses musiques sont aussi présentes dans le film Bella Mariposas de Salvatore Mereu, vainqueur du Prix Shermi di Qualità et Prix FEDIC au Festival de Venise 2012.

Natif de la région de Salente, Antonio Castrignano’ a commencé à faire partie du phénomène de la redécouverte de la musique populaire du salentin quand il était encore adolescent. Mais son parcours artistique, au lieu de se fondre dans ce courant qui grandissait en même temps que lui, en esquisse les développements et opère un virage dans la fièvre galopante de la musique et la danse traditionnelles de la région de Salente qui maintenant envahit cette région et déborde bien au-delà des limites du sud des Pouilles.

L’oreille attentive aux tournures caractéristiques de ce style du passé mais avec la curiosité de celui qui veut vivre l’instant présent et en relever les défis, Antonio exploite la contrainte expressive canalisée entre ses deux directions pour construire un répertoire tout à lui, souvent caractérisé par des compositions écrites à la main.

FOMENTA, son nouveau projet discographique, est un autre virage dans son offre artistique, pourtant déjà éclectique, dans lequel il s’engage dans des incursions électroniques préparées avec le producteur e DJ turc MERCAN DEDE. Un raccourci dans lequel le musicien salentin trouve la synthèse entre son expression personnelle, fortement liée à la tradition, et celle, revisitée, qui s’inspire des sons de la contemporanéité en traçant un itinéraire moderne, à écouter pleinement, de la musique traditionnelle de Salente qu’on appelle  »la Pizzica Tarantata ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *