Site officiel de l’événement

Dans le cadre de sa 43e édition, le Festival du Film Italien de Villerupt consacrera une rétrospective à l’acteur, réalisateur et scénariste Alberto Sordi (1920 – 2003) avec dix films au programme.

Les 10 films de la rétrospective Alberto Sordi :

Le cheik blanc de Federico Fellini
Le célibataire de Antonio Pietrangeli
Profession magliari de Francesco Rosi
Mafioso de Alberto Lattuada
I maestro di Vigevano de Elio Petri
Le médecin de la mutuelle de Luigi Zampa
Détenu en attente de jugement de Nanni Loy
L’argent de la vieille de Luigi Comencini
La plus belle soirée de ma vie de Ettore Scola
Les nouveaux monstres de Mario Monicelli, Dino Risi et Ettore Scola


Villerupt est une petite ville lorraine du Grand Est, d’environ 9 800 habitants, à la frontière avec le Luxembourg et à quelques kilomètres de la Belgique et de l’Allemagne.

Dans le passé, c’était une ville minière et sidérurgique et, du coup, de forte immigration italienne, mais pas seulement. À la fin des années 1970 la sidérurgie a disparu, seules quelques cités ouvrières témoignent encore du passé industriel. Aujourd’hui, une grande partie de la population active travaille au Luxembourg.

C’est en 1976 qu’est né un peu par hasard le Festival du Film Italien de Villerupt.

Dans le cadre de la Maison des jeunes et de la culture, un groupe de jeunes passionnés de cinéma organisait des week-ends thématiques sur le western, la comédie ou encore la science-fiction… et cette fois-là, le cinéma italien connaissant un grand succès en France, ils décidèrent de présenter, du 9 au 14 novembre 1976, une douzaine d’œuvres en distribution ou en avant-première, toutes en version originale avec sous-titres en français. Le nombre insolite de spectateurs (plus de 3 500) a conduit les organisateurs à renouveler l’expérience l’année suivante. D’édition en édition le succès a été grandissant jusqu’à dépasser 30 000 entrées en 1983.

Plus de publications

Redacteur et webmaster de RADICI