« L’intrusa » : en salle à partir du 13 décembre

L'intrusa

Naples. Aujourd’hui. Giovanna, travailleuse sociale combative de 60 ans, fait face à une criminalité omniprésente. Elle gère un centre qui s’occupe d’enfants défavorisés et offre ainsi une alternative à la domination mafieuse de la ville. Un jour, l’épouse d’un criminel impitoyable de la Camorra, la jeune Maria, en fuite avec ses deux enfants, se réfugie dans ce centre. Lorsqu’elle lui demande sa protection, Giovanna se retrouve confrontée, telle une Antigone moderne, à un dilemme moral qui menace de détruire son travail et sa vie.

Un film de Leonardo Di Costanzo

Avec: Raffaella Giordano, Valentina Vannino, Martina Abbate


Si la Camorra est présente dans le film, L’Intrusa n’est pas un long métrage centré sur cette mafia, mais plutôt sur les individus qui vivent avec elle jour après jour et qui essaient de lui prendre du terrain, de rallier des gens à leur cause, de parvenir à un consensus social sans pour autant être juge ou policier.

« C’est une histoire qui raconte la difficulté à trouver la juste mesure entre la peur et l’acceptation, la tolérance et la fermeté. Une histoire qui aujourd’hui, je crois, peut aussi interpeller ceux qui ne connaissent pas la Camorra, mais qui vivent d’autres formes de cohabitation avec la peur et la méfiance. L’ »Autre », l’élément étranger qu’on perçoit immédiatement comme dangereux, voilà, me semble-t-il, un thème particulièrement présent dans les temps que nous traversons », note Leonardo Di Costanzo.

(Source: Allocine.fr)

Dans le même numéro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *