Expositions photographiques de Scorcelletti et de Martinelli
Institut culturel italien à Paris

Emanuele Scorcelletti est un photographe d’origine italienne, français d’adoption, qui a grandi au Luxembourg.
Au fil des années, il ressent le besoin d’un travail plus intime et lié à ses origines. Avec un Leica M6, Scorcelletti part sillonner les Marches, région natale de son père où il a passé ses vacances étant enfant : « Là-bas, le temps s’arrête. Je redeviens un enfant, tout m’émerveille. » Dans ses images intemporelles et mystiques, pleines de nostalgie, on retrouve l’expressivité et la mélancolie des grands photographes italiens comme Giacomelli et Branzi, mais aussi l’art de « l’instant décisif » incarné par Cartier Bresson.

Antonio Martinelli, photographe vénitien – aujourd’hui parisien d’adoption – et architecte de formation, est reconnu internationalement. Antonio Martinelli nous offre l’occasion de découvrir, grâce à son regard sensible, ce bijou caché dans l’écrin des collines des Marches : lorsqu’on quitte la plaine de Pesaro, ville de l’Adriatique, et que l’on sillonne dans les premiers rayons du soleil les petites routes à l’ombre des pins et des cyprès du Parc naturel du Monte San Bartolo, la féérique « Villa Imperiale » se révèle d’une beauté resplendissante.

Jusqu’au 31 août 2018
De 10:00 à 18:00
Entrée Libre