Luchino Visconti à la Cinémathèque française (Paris)

Luchino Visconti

Du 11 octobre au 5 novembre 2017

Figure aristocratique du cinéma italien, Luchino Visconti (1906-1976) a été l’un des initiateurs du néoréalisme avec Ossessione (Les Amants diaboliques), acclimatation aux brumeuses plaines du Pô d’un roman noir de James Cain. La Terre tremble continuera cette veine attentive à la réalité sociale des plus démunis jusqu’à Rocco et ses frères (1960), âpre fresque familiale illuminée par le trajet d’une figure d’ange à laquelle Alain Delon offre son visage. Avec Senso (1954), puis Le Guépard (1963), notamment, il analyse le destin de l’Italie, conjuguant une mélancolie patricienne avec la conscience du rôle des forces sociales qui font l’Histoire. Idem dans Les Damnés, méditation marxiste sur la nature du nazisme, en 1969. L’œuvre de Visconti, raffinée et triviale à la fois, s’est imposée comme une splendide méditation sur le passage du temps et l’inévitable corruption de toute chose (Mort à Venise, Ludwig, Violence et Passion).

Cliquez ici pour lire le programme 

LA CINÉMATHÈQUE FRANÇAISE
51 Rue de Bercy, 75012 Paris

Dans le même numéro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *