Un spectacle à la première personne, un aveu direct et troublant où Pasolini décrit sa vie depuis l’enfance jusqu’à l’amour ultime.

​Pier Paolo Pasolini, un personnage hors série. Révolté, tourmenté, écorché, son œuvre littéraire, cinématographique et critique frôlera souvent le scandale… Tout comme sa mort une nuit de novembre sur une plage italienne.
Le spectacle s’inspire du texte autobiographique Le poète des cendres, aveu direct et troublant à propos de sa vie depuis l’enfance jusqu’à son amour ultime pour Ninetto Davoli. Mais aussi de l’œuvre poétique et des chansons écrites par le poète, objets rares composées pour la plupart pour l’actrice Laura Betti.
Antonio Interlandi restitue à la première personne la pensée, les blessures, les révoltes et les engagements de cet intellectuel mythique, mais aussi sa passion pour le football et sa vénération pour Jean Sébastien Bach.
Le jeune musicien Noé Clerc accompagne le spectacle à l’accordéon.

Réservations en ligne ici

DU 20 AU 23 SEPTEMBRE 2018
Studio Hébertot
78 bis Boulevard des Batignolles
PARIS