RADICI : 10 ans déjà et des projets plein la tête

NOUS sommes particulièrement heureux de fêter, en cette année 2012, le dixième anniversaire de RADICI. Malgré la crise économique, qui sévit partout, malgré les prévisions « inquiétantes » des Mayas, ou peut-être en raison de ces dernières, nous avons décidé de lancer plusieurs projets que nous vous exposons ici. Mais, tout d’abord, MERCI à vous, chers lecteurs, de nous avoir permis de travailler de la meilleure façon possible grâce à vos abonnements à la revue.
Merci à vous qui nous faites confiance et qui nous aidez à écrire seulement ce qui nous plaît vraiment et nous semble juste. Merci à vous qui nous encouragez à construire une France et une Italie meilleures et, à notre échelle, à entreprendre les changements que tous demandent, mais que personne ne fait jamais.
Avec cette nouvelle décennie qui s’offre à nous, nous vous proposons de découvrir de nouvelles réalités italiennes et de nouvelles rubriques, encore plus riches d’informations et de contenus. Vous en connaissez déjà quelques-unes, d’autres vous attendent.
Ces résolutions sont ambitieuses, certes, mais nous mettrons tout en œuvre pour vous donner un magazine à la hauteur de vos attentes.
2012 sera donc riche et intense, et nous profitons de ces bonnes résolutions pour vous annoncer les projets qui sont déjà en cours :
La publication prochaine d’un livre « L’italien, la vie d’une langue » sur l’histoire de la langue italienne, ainsi que des nombreuses autres langues et dialectes parlés dans la Péninsule. Un travail ambitieux confié à Fabio Montermini, linguiste au CNRS, originaire de Parme et collaborateur de RADICI.
La publication d’un livre sur le massacre d’Aigues-Mortes en 1893, « Mort aux Italiens ! ». L’auteur, Enzo Barnabà, spécialiste de ce cas emblématique de xénophobie et de racisme anti-Italiens, dévoile cette histoire dans un livre d’analyse actualisé et richement illustré avec des documents inédits. Une œuvre fidèle au travail de mémoire sur l’émigration italienne, auquel notre maison d’édition est attentive. Le « cas Aigues-Mortes » est à la fois un fait historique révélateur de la situation tragique des immigrés et une invitation à rester toujours vigilants face à toute forme de tentation xénophobe, qu’elle soit sournoise ou évidente. Ce livre est une « bouffée d’oxygène » comme le déclare le journaliste italien Gian Antonio Stella dans la postface. « Ce n’est qu’en rappelant que nous avons été un peuple d’émigrants victimes de la haine raciste que l’on peut éviter que se répètent d’autres chasses à l’homme aujourd’hui et demain ».
Un autre livre, qui remplira de joie de nombreux lecteurs, sera consacré aux chansons italiennes populaires et traditionnelles. Après le succès de Cette Italie qui m’en chante, publié en 2005, aujourd’hui épuisé, nous avons décidé de confier la rédaction d’un nouvel ouvrage à l’auteur-compositeur italien Gualtiero Bertelli, collaborateur de RADICI et auteur du CD sur l’émigration italienne Italiens 150 ans d’émigration chantée. En effet, il ne s’agit pas vraiment d’un livre, mais d’un véritable coffret constitué de cinq volumes, rassemblant plus de 400 textes de chansons classés par thème. Un travail immense que nous avons voulu le plus complet possible sur le sujet. Pour satisfaire la demande de nombreux lecteurs, Gualtiero Bertelli a ajouté les accords et les partitions aux paroles. Une publication qui ravira les amateurs de musique italienne et les membres des nombreuses chorales italiennes.
À l’occasion des 10 ans de RADICI, nous préparons enfin, pour la rentrée de septembre, un numéro spécial de la revue, qui sera proposé à la vente en dehors de l’abonnement. Un hors série de plus de 200 pages consacré au Cinéma italien. La direction en a été confiée à Jean A. Gili, Professeur d’Université, expert reconnu de cinéma italien, qui s’est entouré, pour l’occasion, de plusieurs spécialistes pour vous offrir des articles sur les grands du cinéma passé et présent.
Et ce n’est pas tout ! Une aventure musicale a vu le jour il y a quelques mois avec la tournée du spectacle produit par RADICI : « ITALIENS, quand les immigrés c’était nous ». Plus de 2 500 spectateurs l’ont déjà applaudi (voir prochaines dates des spectacles dans la rubrique Agenda). Le chant qui s’y révèle à nouveau une sentinelle fidèle de la mémoire de l’émigration italienne. Un véritable spectacle en images, chants et histoires, consacré aux 27 millions d’Italiens émigrés dans le monde. Suivez l’évolution de la tournée dans les prochains numéros de RADICI et n’hésitez pas à nous demander les renseignements nécessaires pour proposer le spectacle dans vos villes.
C’est donc du fond du cœur que nous vous remercions pour votre fidélité et votre soutien, depuis les premiers numéros il y a déjà dix ans. Merci aussi aux nouveaux lecteurs, de plus en plus nombreux, qui ont décidé de croire en cette aventure et qui permettent à la revue d’exister. Au fil du temps, RADICI est devenue un élément fédérateur, une référence incontestable en France pour tous ceux qui veulent en savoir toujours plus sur le Belpaese.
Et cela grâce à VOUS.

Rocco Femia

Dans le même numéro