Serge Bassenko a passionnément aimé Venise et a passé 20 ans à la photographier. Il a dit de son œuvre : « J’ai cherché à photographier l’âme de Venise ».
L’expo se compose de 40 photographies noir et blanc qui montrent Venise de jour, de nuit et la lagune. Elles datent du siècle dernier, avant les grandes restaurations récentes qui ont transformé le visage traditionnel de la ville. Et elles privilégient la Venise des Vénitiens : petites rues tranquilles, canaux cachés que l’on ne peut voir qu’en barque, lagune solitaire et sauvage connue de quelques rares pêcheurs, et balades nocturnes à la lueur de faibles réverbères.
C’est donc une Venise que le public ne connaît quasiment pas et qu’il ne pourra plus retrouver. C’est aussi un très bel exemple de photographies argentiques, prises avec des appareils Contax 1 Zeiss de 1930 entièrement restaurés par l’auteur, et ses merveilleux objectifs tous faits main.

Rencontre présentation le 3 octobre 2019 à 18 h
Entrée libre – De 8 h à 20 h (le dimanche compris)

Paris 12e (Métro Bel Air . 12e arr.)
entrée de Hôpital Rothschild (Métro Bel Air . 12e arr.)
Du 27 septembre au 5 novembre 2019