Spectacles

On a commencé à nous appeler

LES RITALS

La revue RADICI propose une nouvelle création artistique, le récit drôle et émouvant de François Cavanna qui nous raconte son enfance italienne des bords de Marne, sa «Ritalie Nogentaise» comme il l’appelait. Une mise en scène sobre où la voix de Bruno Putzulu interpelle comme d’une fenêtre à l’autre sur un fond d’accordéon tantôt mélancolique, tantôt virevoltant. C’est ça, LES RITALS : le bonheur populaire, l’élégance prolétaire, la richesse des humbles.

Bruno PUTZULU et Grégory DALTIN, imprégnés de cet héritage italien, ont imaginé leur spectacle dans cet esprit en donnant à entendre la drolerie, la tendresse et le souffle de vie de cet éloquent roman autobiographique.


LES INOUBLIABLES DU CINÉMA ITALIEN

lundi 27 novembre 2017, 20h30
Halle aux Grains, Toulouse

Les plus grandes bandes originales du cinéma italien, interprétées en live par 23 musiciens toulousains (Les Inoubliables Band et l’Orchestre de Chambre Occitania), sur la scène de la Halle aux Grains à Toulouse, en même temps que sont projetées les images des films dont elles sont issues.

Voix de la soprano Cécile Limal et du ténor Pierre-Emmanuel Roubet.

Explications, séquence par séquence, de l’historien du cinéma Jean A. Gili, éminent spécialiste qui partage généreusement sa passion pour le septième art, au travers de récits et anecdotes pour un spectacle non seulement grandiose, émouvant, vivant, mais aussi drôle et instructif. Inoubliable, en somme. Un concept original et exaltant d’une durée d’environ 2 heures.

Au programme, les bandes originales des films :

  • Le Pigeon (I soliti ignoti) de Mario Monicelli – musique de Piero Umiliani & Chet Baker
  • Les hommes, quels mufles ! (Gli uomini, che mascalzoni!) de Mario Camerini et Vittorio De Sica – musique de A. Bixio
  • La Strada de Federico Fellini – musique de Nino Rota
  • La Dolce Vita de Federico Fellini – musique de Nino Rota
  • Huit et demi (Otto e mezzo) de Federico Fellini – musique de Nino Rota
  • Amarcord de Federico Fellini – musique de Nino Rota
  • Le Parrain (Il Padrino) de Francis Ford Coppola – musique de Nino Rota
  • Le Bon, la Brute et le Truand (Il Buono, il Brutto e il Cattivo) de Sergio Leone – musique de E. Morricone
  • Il était une fois dans l’Ouest (C’era una volta il West) de Sergio Leone – musique de E. Morricone
  • Cinéma Paradiso (Nuovo cinema Paradiso) de Giuseppe Tornatore – musique de E. Morricone
  • Mediterraneo de Gabriele Salvatores – musique de Giancarlo Bigazzi
  • Le Facteur (Il Postino) de Michael Radford et Massimo Troisi – musique de L.Bacalov et S.Endrigo
  • La Chambre du Fils (La Stanza del figlio) de Nanni Moretti – musique de Nicola Piovani
  • Le Caïman (Il Caimano) de Nanni Moretti – musique de Franco Piersanti
  • La Vie est belle (La Vita è bella) de Roberto Benigni – musique de Nicola Piovani

Gruppo INCANTO

Gruppo INCANTO

Le spectacle sur l’histoire de l’émigration italienne est né de la publication de l’ouvrage ITALIENS 150 ANS d’émigration en France et ailleurs et par la production d’un CD de musique (maintenant épuisé) portant le même titre: ITALIENS 150 ANS d’émigration chantée réalisé par Gualtiero Bertelli et La Compagnia delle Acque.

Logo Gruppo InCantoDes pages et des chansons originales, des histoires, des portraits et des chroniques… qui ont inspiré la réalisation de ce spectacle que les passionnés d’histoire de l’Italie et de l’émigration ont chaleureusement accueilli. 90 minutes pour parcourir en chansons, images et réflexions, cet exemple singulier dans l’histoire des émigrations. Le plus grand exode de l’histoire moderne a été celui des Italiens. Plus de 27 millions d’entre eux quittèrent la Péninsule pour les quatre coins du monde. Le spectacle offre plusieurs entrées, conformément à la diversité des parcours et des histoires des émigrés. Tout d’abord la situation en Italie au moment du départ, le voyage de l’espoir et souvent la tragédie du naufrage en mer. L’enracinement dans les pays d’accueil mais aussi le rejet et le racisme à leur égard. Une mise en scène sobre mais poignante qui évoque une époque, pas si lointaine, où les Italiens étaient immigrés, clandestins et à la recherche d’une dignité que la Botte n’arrivait pas à leur donner. Un rôle essentiel dans le spectacle est joué par les images et les vidéo originales. Car l’image est, avec la chanson et la parole, une manière de comprendre les choses et d’en rendre compte. Beaucoup sans doute retrouveront dans ce spectacle l’écho de leur propre aventure ou de celle de leurs aïeux. Quant aux acteurs, chanteurs et musiciens, c’est en les écoutant qu’on en découvre la saveur. C’est grâce au talent et à la passion des 25 membres, plus 7 musiciens, de la troupe GRUPPO INCANTO de Toulouse, née autour de la revue RADICI, que l’on restitue, avec intégrité, cette histoire commune et unique.