L’intero romanzo si svolge tra le rade case di Soreni, un paesello sardo nel quale Maria Listru, l’ultima figlia di una madre rimasta vedova, viene accolta in casa da Tzia Bonaria Urrai, una vecchia sarta. Diventa in questo modo la “filla de anima” della donna che non ha mai avuto figli suoi. Ben presto però, la giovane nota le assenze notturne della madre adottiva e le occhiate deferenti e timorose dei compaesani.

Plus de publications

Née en 1991 à Lanciano, Francesca Vinciguerra a récemment obtenu son diplôme en littératures française et européenne dans les universités de Turin et de Chambéry, avec un mémoire en littérature post-coloniale française. Depuis septembre 2016, elle vit à Toulouse, ville où elle a entrepris une collaboration avec la revue RADICI et a terminé un service civique avec l’association de musique baroque Ensemble baroque de Toulouse.