Libri 88

Jacques Lavergne

MAURES À VENISE

Éditions Mare Nostrum / 228 p. / 12 €

L’auteur situe son quatrième polar dans une Venise envahie par les touristes de toutes origines, les grands paquebots de croisière et la chaleur du mois d’août, et il nous offre des énigmes troublantes autour de l’histoire de l’art, sans oublier le drame des réfugiés syriens. Appelé à la rescousse par un ami, Pierre Pagés, Conservateur du Musée d’Art Moderne de Céret, se rend à Venise pour expertiser un tableau d’apparence anodine qui semble soudainement très convoité et qui sera à l’origine de maintes péripéties.


Georges Ayache

LE CINÉMA ITALIEN APPASSIONATO

Éditions du Rocher / 312 p. / 20 €

Sophia Loren, Marcello Mastroianni, Vittorio Gassman, Alberto Sordi, Luchino Visconti, Anna Magnani, Vittorio De Sica, Federico Fellini, etc. Des noms illustres qui incarnent aujourd’hui encore la diversité et la vitalité du cinéma italien d’après-guerre. Ce cinéma n’existe plus, mais il nous a laissé en héritage une certaine idée de la nostalgie. C’est l’histoire de ses talents qui est contée ici à la manière d’un roman foisonnant, pour le public qui fut le sien, non pas celui des spécialistes, mais celui des passionnés.


Erri De Luca

TROIS CHEVAUX / TRE CAVALLI

Trad. Danièle Valin

Éditions Gallimard, Folio bilingue / 256 p. / 5,90 €

Le narrateur, un Italien émigré en Argentine par amour, rentre au pays. En Argentine, sa femme a payé de sa vie leur combat contre la dictature militaire. Lui, le rescapé, a appris que la vie d’un homme durait autant que celle de trois chevaux. Il a déjà enterré le premier, en quittant l’Argentine. Il travaille comme jardinier et mène une vie solitaire lorsqu’il rencontre Làila dont il tombe amoureux. Il prend alors conscience que sa deuxième vie touche aussi à sa fin, et que le temps des adieux est révolu pour lui. Récit dépouillé à l’extrême, ce récit évoque la dictature argentine, la guerre des Malouines, l’Italie d’aujourd’hui. Édition bilingue.


Caterina Bonvicini

LE PAYS QUE J’AIME

Trad. Lise Caillat

Éditions Gallimard / 320 p. / 20 €

Valerio, fils du jardinier, et Olivia, héritière des Morganti, de riches entrepreneurs du bâtiment, grandissent ensemble dans la villa de la famille Morganti, à Bologne, et ils vivent une enfance de rêve. Plus tard, Valerio, ambitieux, poursuit le rêve de devenir magistrat, Olivia, elle, tente désespérément de trouver son chemin. Autour d’eux, c’est toute l’Italie berlusconienne qui tangue comme un bateau ivre et avance inexorablement vers un naufrage tragicomique. Ce livre parcourt l’histoire italienne récente, de 1975 à 2013, à travers le destin d’un couple, d’une famille et de toute une société.


Alessandro Stella

Années de rêves et de plomb
Des grèves à la lutte armée en Italie (1968-1980)

Éditions Agone / 164 p. / 14 €

En 1979, dans le Nord de l’Italie, la mort accidentelle de trois membres de l’Autonomie ouvrière donne lieu à une violente répression. Comment en est-on arrivés là ? Revenant sur l’histoire des combats ouvriers italiens, Mai 68 et l’influence du Chili de Pinochet sur la militarisation des groupes socialistes, ce livre met au jour la continuité des luttes entre les années 1960 et les années 1970. De l’influence des Brigades rouges aux moyens d’action concrets, des limites de la lutte armée au rôle des intellectuels dans le militantisme, cet hommage à d’anciens camarades revendique le droit de se souvenir et la nécessité de perpétuer un combat pour un monde plus juste.


Carlo Collodi

PROGRESSER EN ITALIEN GRÂCE À PINOCCHIO

Éditions Vasseur / 128 p. / 6,80 €

Découvrez en version bilingue italien-français les « Aventures de Pinocchio », l’une des œuvres les plus populaires de la littérature enfantine mondiale. Publié sous sa forme définitive en 1883, le livre de Carlo Collodi est depuis plus d’un siècle le deuxième titre le plus vendu en Italie après « La Divine Comédie » de Dante Alighieri.

Dans le même numéro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *