Cinema n° 67-68

Francesca Comencini

Une journée à Rome (Un giorno a Roma)

Sortie en France le 17 juillet 2013 / Distribution Bellissima Films

Une nouvelle journée commence à Rome pour Gina, 19 ans, et Marco, 20 ans. Gina rêve d’entrer dans le monde du spectacle et doit rencontrer un homme politique influent. Marco l’accompagne au volant de sa berline noire ministérielle. C’est sa première journée de travail. Le député ne pouvant recevoir la jeune femme, Marco va devoir la faire patienter. Ils vont apprendre à se connaître, à découvrir l’imprévu avant de retomber dans la réalité.

 


v_agenda-03-cinema-02Marco Risi

CHA CHA CHA

Sortie en France le 7 août 2013 / Distribution Bellissima Films

À Rome, les enquêtes de Corso (Luca Argentero) débutent par un accident de la route impliquant un garçon de 16 ans. Tout laisse à penser qu’il s’agit d’un banal accident, mais Corso n’en est pas convaincu. Le même jour, le cadavre d’un ingénieur qui aurait dû lancer un appel d’offres pour la construction d’un immense centre commercial est retrouvé. Les deux événements semblent n’avoir aucun lien. Mais il n’en est rien. Michelle (Eva Herzigova), la mère du garçon, avait eu une relation avec Corso plusieurs années auparavant, et elle vit désormais avec un homme puissant, l’avocat Argenti (Pippo Delbuono), un de ceux qui travaille dans l’ombre. Autour d’eux gravitent d’autres personnages dont, notamment, l’inspecteur Torre (Claudio Amendola), ex-collègue de Corso, qui enquête officiellement sur les mêmes affaires.

 


v_agenda-03-cinema-03Paolo Virzi

CHAQUE JOUR QUE DIEU FAIT (TUTTI I

SANTI GIORNI)

Sortie en France le 4 septembre 2013 / Distribution Bellissima Films

Guido et Antonia, deux amoureux que tout oppose et tout rapproche : lui est patient, posé, cultivé, travaille de nuit comme portier dans un hôtel et étudie les langues anciennes. Elle est remuante, instable, susceptible, fière de son manque d’érudition, travaille de jour dans une entreprise de location de voitures et veut devenir chanteuse. Ils se croisent et s’aiment. Ils ne se voient que tôt le matin quand Guido rentre du travail, réveille Antonia, qui, elle, doit s’y rendre. Un jour, ils décident d’avoir un enfant… Une obsession qui déclanchera des conséquences imprévisibles.

 

Dans le même numéro