Cinema n° 61-62

Stefano Sollima

ACAB – All cops are bastards

Sortie en France le 18 juillet 2012

Acab était in slogan utilisé en Angleterre dans les années 1970 par les skinheads. Cobra, Nero et Mazinga sont 3 « flics bâtards » qui, à force d’affronter le mépris, ont pris l’habitude d’être les cibles de cette violence, reflet d’une société chaotique. Inspiré de faits réels, le film nous transporte au cœur des violents épisodes qu’a connue l’Italie : de l’assassinat d’un opposant au G8 à Gênes en 2001, à la mort d’un supporter de foot sous les coups d’un policier en 2007…

 



2Pippo Mezzapesa

Annalisa – Il paese delle spose infelici

Sortie en France le 1er août 2012

Veleno « Poison » et Zazà, deux adolescents deviennent amis alors que tout les oppose. Veleno est fils de notable, Zazà est une petite frappe. Tandis que l’un veut s’affranchir de son milieu favorisé, l’autre rêve d’être repéré par les sélectionneurs de la Juventus. Un jour, Annalisa apparaît dans leurs vies, et elle devient une source de troubles passionnels pour les 2 garçons. Adaptation de Il Paese delle Spose Infelici, de Mario Desiati (prix Mondello 2009).

 



EN DVD

3Roberto Benigni

La vie est belle (La vita è bella)

Guido (Roberto Benigni), un jeune Italien, tombe amoureux de Dora (Nicoletta Braschi), une belle institutrice promise à un fasciste qu’elle déteste. En véritable génie de la séduction, il invente toutes sortes de stratagèmes pour la séduire, puis l’épouser. Quelques années plus tard, en 1943, Dora rentre chez elle, mais ne trouve ni Guido ni leur fils Giosuè : ils ont été déportés. Dora décide de les suivre. À l’intérieur du camp, Guido, par amour pour son fils, n’a qu’une obsession : lui cacher la réalité sur leur situation… Un film à voir et à revoir.