Libri 83

Ghetto de Venise

Donatella Calabi

GHETTO DE VENISE, 500 ANS

Trad. M.-G. Gervasoni
Liana Levi / 176 p. / 20 €

En 1516, la Sérénissime impose aux Juifs de Venise de se regrouper dans le lieu-dit Geto, sur une île encerclée par des canaux. Deux portes, ouvertes le matin et refermées le soir à minuit, donneront désormais accès à ce lieu. Le premier ghetto est né. Son appellation est aujourd’hui associée à tous les lieux de ségrégation dans le monde. 500 ans après, nous nous posons d’innombrables questions concernant cette mesure. Qu’est-ce qui l’a motivée ? Ce livre met en lumière les relations qui, malgré la réglementation, existaient entre la Communauté et le reste de la société civile, et aussi la vie de la plus importante ville cosmopolite du bassin méditerranéen. Donatella Calabi est professeur d’histoire des villes à l’IUAV, l’institut d’architecture de Venise.


PresagioAndrea Molesini

PRESAGIO

Trad. D. Vittoz
Éditions Calmann-Lévy / 160 p. / 17 €

L’auteur, qui avait remporté le très prestigieux prix Campiello avec Tous les salauds ne sont pas de Vienne (Calmann-Lévy, 2013) revient avec une intrigue tragique en pleine Belle Époque désenchantée, une fresque viscontienne de frivolité désespérée. À la veille de la Première Guerre mondiale, la clientèle cosmopolite de l’Excelsior, un palace du Lido vénitien, brille de ses derniers feux sous le regard aigu de son directeur, Niccolò Spada. La belle Margarete von Hayek, ressortissante autrichienne et cliente de l’hôtel, attire particulièrement son attention. Or, cette jeune femme aux mœurs très libres séjourne en réalité à Venise pour des raisons plus que sombres.


Terres raresSandro Veronesi

TERRES RARES

Trad. D. Vittoz
Editions Grasset / 464 p. / 22 €

En l’espace de 24 heures, un homme commet une faute professionnelle, se fait retirer son permis de conduire et égare son téléphone portable. De retour à son bureau, à Rome, il trouve sa secrétaire en pleurs, la police a tout emporté et son associé a pris la fuite. Pendant ce temps, alors que son monde s’écroule autour de lui, sa compagne le quitte et sa fille part s’installer chez sa tante. Cet homme, c’est Pietro Paladini, le héros de Chaos calme (publié en 2006). Seul, craignant d’être traqué par la police pour des délits dont il ne sait rien, Pietro décide de disparaître à son tour et cherche désespérément à retrouver la vie normale qu’il a perdue ou du moins, qu’il pensait être la sienne.


Le pape et MussoliniDavid Kertzer

LE PAPE ET MUSSOLINI

Trad. A. Forterre de Monicault
Éditions Les Arènes / 570 p. / 24,90 €

Fruit de sept ans de recherches dans les archives italiennes et vaticanes, ce livre lève le voile sur les relations entre Pie XI et le dictateur italien pendant l’entre-deux guerres. Ils arrivent au pouvoir la même année, en 1922. Tous deux partagent un autoritarisme profond, rejettent la démocratie et détestent le communisme. Vite conscients qu’avec volonté et pragmatisme, ils consolideront leurs pouvoirs respectifs, ils concluent les accords du Latran : l’Italie redevient catholique, l’État du Vatican est né, l’Église peut exercer son pouvoir spirituel sur le monde. Mais Hitler, qui arrive au pouvoir en 1933 en Allemagne, prend l’ascendant sur Mussolini qui devient à son tour antisémite. David Kertzer a reçu le prix Pulitzer pour ce livre en 2015 dans la catégorie Biographie.


La vie rêvéeAntonia Pozzi

LA VIE RÊVÉE

Trad. T. Gillybœuf
Éditions Arfuyen / 320 p. / 20 €
Bilingue français-italien

Malgré une mort prématurée à l’âge de 26 ans, Antonia Pozzi (1912-1938) a laissé une œuvre considérable dont la publication posthume a révélé la force et l’originalité. Eugenio Montale admirait la « pureté du son » et la « limpidité des images » de sa poésie. Ce Diario di poesia est un journal entièrement fait de poèmes, qui, grâce à la vivacité de son regard et à la limpidité de son style échappent aux dangers de la complaisance comme du prosaïsme. Les textes ont été écrits entre 1929 et 1933.


IzourtGilbert GALY

IZOURT UNE EFFROYABLE TRAGÉDIE : Aux martyrs italiens et français

Éditions Ricordate / 253 p. / 18 €

Dans les Pyrénées ariégeoises, à la veille de la Deuxième Guerre mondiale, une terrible catastrophe faisant 31 victimes dont 29 Italiens et 2 Français est passée inaperçue. Soixante ans après, les remords de la mémoire refont le chemin de croix des Italiens et Français martyrs, sacrifiés pour raison d’État. Confrontés à de terribles conditions hivernales, les immigrés espagnols, portugais, italiens et des Français vont vivre les moments les plus difficiles de leurs existences. Une histoire authentique, restituée dans un roman captivant, bouleversant et riche en anecdotes, de l’Italie aux Pyrénées.

Dans le même numéro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *