15 ans déjà

Rocco Femia

Avec ce numéro nous fêtons les quinze ans d’existence de la revue RADICI. Une année de plus passée à vos côtés pour vous donner des nouvelles d’Italie.  Tout d’abord nous voudrions vous remercier, vous, chers lecteurs, qui êtes chaque année plus nombreux. Signe que vous vous reconnaissez dans cette revue, qu’elle vous appartient.
Mais un bilan s’avère utile pour aller de l’avant et faire toujours mieux. Cette exigence naît de l’intérieur pour satisfaire au mieux votre soif de connaissance sur l’Italie.
C’est au nom de la qualité que RADICI a diversifié ses activités culturelles en développant, après la revue, la maison d’édition livres et la production de spectacles. Si, au bout de quinze ans, la revue RADICI est devenue une réalité reconnue, la raison est sans doute à chercher dans le fait d’être restée fidèle à ses valeurs, des valeurs éminemment humanistes et partagées. Un seul fil nous relie : le besoin d’avoir de solides racines, accompagnées d’une mémoire capable de nous projeter dans le présent et dans l’avenir.

Nous souhaitons que ce nouveau numéro vous apporte une bouffée d’air frais. En empruntant, d’abord, un itinéraire inhabituel : les montagnes des Dolomites, sur les pas de l’écrivain Dino Buzzati. Pendant des années, l’auteur s’est réfugié parmi ces sommets vertigineux, y trouvant l’inspiration pour tant de ses nouvelles et romans.  Si Buzzati fuyait un temps la société, la société nous poursuit avec ses problèmes : c’est le cas de la violence faite aux femmes que nous traitons dans notre dossier. Une femme meurt tous les trois jours à la suite de violences. Des chiffres qui font l’effet d’une gifle à nos consciences assoupies, sinon endormies. Et comme presque toujours, les grands absents sont les hommes, ces « témoins complices et silencieux », comme l’ont dit certains. À ce propos, nous publions une interview exclusive de la présidente de la Chambre des députés, Laura Boldrini, qui met l’accent sur l’urgence d’un tournant culturel et sociétal. Et c’est une autre femme qui nous encourage à observer le monde de haut : Samantha Cristoforetti, l’astronaute, dans un reportage sur « l’Italie dans l’espace ». Nos pages littéraires vont à Eric Valmir, chef du Service Reportage de France Inter : il nous parle en avant-première de son dernier roman, Pêcheurs d’hommes, consacré à l’île de Lampedusa.
Enfin, l’inauguration, à la périphérie de Bologne, de Eataly World, le plus grand parc d’attractions au monde dédié à la gastronomie et aux produits d’excellence italiens. Fico (acronyme pour Fabbrica Italiana COntadina) est un espace de 100 000 mètres carrés, où se côtoient restaurants et parcours didactiques afin de conjuguer, pour le visiteur, connaissance et dégustation. RADICI, invitée à l’inauguration, vous raconte l’ouverture de ce gigantesque parc de la gastronomie made in Italy.

La rédaction vous souhaite une bonne année 2018 !

Rocco Femia, directeur de RADICI

Dans le même numéro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *