Le 19 janvier 2019, Matera sera officiellement Capitale européenne de la culture, et de nombreux événements seront proposés aux visiteurs tout au long de l’année. La revue RADICI s’est déjà rendue dans cette ville du sud de l’Italie, en Basilicate, pour vous donner envie d’aller la découvrir.

Quand on se promène dans son centre historique, autour de la Piazza Vittorio Veneto, Matera semble être une ville tout à fait normale, de taille moyenne, avec ses 63 000 habitants. Des cafés accueillants, un marchand de journaux, des boutiques de vêtements, et des gens qui montent et descendent dans l’artère principale, la Via del Corso. Tout semble comme partout ailleurs.

Ce n’est que lorsque l’on se dirige vers la petite église Mater Domini, située sur l’un des côtés de la place que l’on découvre l’aspect fort insolite de l’endroit. Près de l’édifice religieux, trois petites arches mènent à une terrasse. Et plus l’on s’approche du muret, plus l’on se rend compte que Matera n’a rien d’une ville normale.

En dessous de la terrasse apparaît cet entassement disparate d’habitations et de constructions étranges désormais connues dans le monde entier : les Sassi. 

Jesper Storgaard Jensen