Libri 84

Mimmo Gangemi

LE PACTE DU PETIT JUGE

Trad. C. Mileschi

Seuil Policiers / 336 p. / 21,50 €

Après La Revanche du petit juge, la deuxième enquête d’Alberto Lenzi en Calabre. Des travailleurs journaliers noirs se révoltent contre les conditions misérables dans lesquelles ils ramassent les oranges. Trois d’entre eux, ayant échappé à la police, sont sauvagement assassinés en rase campagne. Puis une cargaison de cocaïne arrivée au port dans un conteneur de planches d’acajou disparaît de manière inexplicable. Pas le moindre indice en vue. Le « petit juge » Lenzi sollicite sa source privilégiée, don Mico. Mais il soupçonne vite le chef de la famille Rota d’orienter l’enquête.


2Giorgio Fontana

MORT D’UN HOMME HEUREUX

Trad. F. Bouchard

Éditions du Seuil / 320 p. / 21 €

Milan, été 1981. Alors que les Années de plomb semblent ne jamais finir, le magistrat Giacomo Colnaghi affronte une cellule dissidente des Brigades rouges, responsable de l’assassinat d’un membre important de la Démocratie chrétienne. Bravant les risques de l’enquête, Colnaghi aime à se fondre dans le décor de la banlieue ouvrière où il a choisi de vivre, parmi les clients d’un vieux bar, pour y écouter leurs histoires et retrouver la trace d’un père qu’il n’a jamais connu. Et le destin tragique de ce jeune ouvrier communiste assoiffé de justice, engagé dans la Résistance à partir de l’automne 1943, recoupe celui du magistrat en cet été 1981, broyés l’un et l’autre par une histoire nationale qui n’a que faire des idéalistes. Ce roman touche au destin d’un pays qui tente de comprendre le drame du terrorisme.


3Edouard Dor

ROME MISE EN SCÈNES

Éditions Espaces & Signes

144 p. / 13,50 €

Rome ville éternelle, ville sensuelle, ville des palais et des faubourgs. Rome des fontaines, des Vespa, mais aussi du périphérique et de ses embouteillages, a inspiré les plus talentueux cinéastes. C’est cette Rome, qui fait désormais partie de notre imaginaire, qu’édouard Dor nous invite à revisiter en parcourant les lieux de tournage de scènes emblématiques. Plus de soixante-dix films des réalisateurs les plus prestigieux, de Vittorio De Sica à Michelangelo Antonioni, de Federico Fellini à Pier Paolo Pasolini, en passant par William Wyler, Jean-Luc Godard, Nanni Moretti et Woody Allen, sont évoqués dans ce ciné-guide enrichi de nombreuses cartes et de trois index (films, réalisateurs, lieux).


4Eva Cantarella

LE CHEESE-CAKE DE CATON ET AUTRES HISTOIRES ROMAINES

Trad. P. Sirignano

Albin Michel / 254 p. / 19,90 €

Dans ce livre déstructuré (on peut lire tel ou tel tableau, au gré de ses envies), Eva Cantarella s’adresse à ceux qui connaissent mal ou pas du tout la culture antique en racontant comment les Grecs et les Romains se comportaient face aux multiples circonstances de la vie : la mode, les jeux, les sports, l’amour et le badinage, les soins de beauté, les idées sur le mariage, les aventures amoureuses et sexuelles (interdites ou tolérées), les plaisirs de la table, les recettes de cuisine, les élections, les campagnes électorales, etc. C’est une « vie quotidienne » des Anciens qu’Eva Cantarella revisite, et c’est l’occasion de bien des surprises.


5Collectif

L’ITALIE ET LA SHOAH . LE FASCISME ET LES JUIFS

Revue d’Histoire de la Shoah,

n°204, mars 2016 / 427 p. / 25 €

L’histoire de la Shoah en Italie occupe encore une place marginale dans l’historiographie internationale. De plus, le pourcentage élevé des survivants juifs en Italie tend à infirmer la lecture d’une tragédie jugée mineure par rapport aux atrocités advenues dans les autres pays. Pourtant, la persécution fut appliquée avec beaucoup de zèle par les autorités fascistes italiennes et allemandes. Le présent volume entend offrir une contribution à l’approfondissement de l’histoire italienne de la Shoah, intégrant la persécution dans un contexte politique, culturel et social plus large que la période 1938-1945, invitant à replacer l’histoire du judaïsme italien dans celle de la Nation, entre le Ventennio fasciste et l’occupation nazie. Un second volume est à paraître en mars 2017.


6Jhumpa Lahiri

EN D’AUTRES MOTS

Trad. J. Orsoni

Actes sud / 160 p. / 16,80 €

Premier livre conçu et écrit en italien par l’écrivaine d’origine bengalie de langue anglaise Jhumpa Lahiri (Prix Pulitzer 2000), En d’autres mots est le journal d’une passion clandestine pour la langue italienne, qui s’offre à elle autant qu’elle se refuse. Une histoire d’amour et d’initiation qui nous plonge dans les pages limpides de cette traversée linguistique et métamorphique vers une langue étrangère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *