Livres 94

Olivier Péru, Francesco Mucciacito
MÉDICIS. COSME 1ER
DES MIETTES AU FESTIN

Soleil / 56 p. / 14,95 €
Un nouveau seigneur prend le pouvoir à Florence, un Médicis sans envergure issu de la branche cadette de la famille. Âgé de 18 ans, il ne fait l’unanimité auprès des grands Florentins que parce qu’il est inconnu, docile, pauvre, sans influence et sans ambitions. Promis à un avenir de pantin, Cosme surprend alliés et ennemis dans l’exercice du pouvoir. Révélant peu à peu sa véritable nature, se montrant belliqueux, manipulateur, visionnaire et fin stratège, il semble capable de changer la Toscane pour toujours. Bande dessinée, tome 4.


L’AUTOBIOGRAPHIE DILATÉE ENTRETIEN AVEC NANNI MORETTIJean A. Gili
L’AUTOBIOGRAPHIE DILATÉE
ENTRETIEN AVEC NANNI MORETTI
Rouge Profond / 224 p. / 18 €
Nanni Moretti est cinéaste, acteur et réalisateur de films dans lesquels il incarne des doubles de soi, étudiant (Ecce Bombo), cinéaste (Sogni d’oro), professeur de lycée (Bianca), prêtre (La messe est finie), homme politique (Palombella rossa), père de famille (La Chambre du fils), psychanalyste (Habemus Papam), fils (Mia madre). Il se confie ici à Jean A. Gili, spécialiste du cinéma italien, et revient sur toute sa production cinématographique, s’imposant comme un créateur protéiforme, un intellectuel vigilant et un producteur, distributeur et directeur de salle avisé.


Dominique Fernandez
LE RADEAU DE LA GORGONE
Philippe Rey / 381 p. / 22 €
Dominique Fernandez pratique depuis plus de 50 ans la Sicile. Ce livre – version augmentée d’une première parution en 1988 – est le récit de ses expériences, de ses émotions. Il a grimpé sur les volcans, longé les rivages, exploré les déserts, visité basiliques, cryptes, palais, villas, cimetières, soufrières, mines de sel mais aussi, mais surtout, vécu en compagnie de Siciliens. Les photographies, de Ferrante Ferranti, apportent au texte un commentaire visuel qui nous plonge d’emblée dans l’atmosphère sicilienne.


Claudio Magris
CLASSÉ SANS SUITE
Trad. Jean et Marie-Noëlle Pastureau
Gallimard / 480 p. / 24 €
Claudio Magris est l’un des écrivains les plus cosmopolites et raffinés d’Europe. Dans ce roman violent, tendre et passionné, Claudio Magris se confronte à l’obsession de la guerre, quels que soient l’époque et le pays, une guerre universelle, indissociable de la vie même, rouge de sang, noire comme les cales des navires négriers, sombre comme la mer qui engloutit les trésors et les destins, grise comme la fumée des corps brûlés dans le four crématoire nazi de la rizière de San Sabba à Trieste, blanche comme la chaux qui recouvre le sépulcre et les noms des bourreaux.

 


Philippe Foto (dir.)
L’ITALIE ET L’ANTIQUITÉ DU SIÈCLE DES LUMIÈRES À LA CHUTE DU FASCISME
P.U.M. / 304 p. / 23 €
Les civilisations étrusque, grecque, romaine ont marqué la Péninsule. De nombreux artistes, écrivains, historiens, promeneurs ont été influencés par le prestigieux héritage. Les contributions réunies dans ce volume présentent des aperçus de la manière d’appréhender l’Antiquité en Italie. Comment la culture antique a-t-elle influencé l’histoire politique, littéraire, artistique de l’Italie depuis le siècle des Lumières jusqu’à l’époque fasciste ? Les auteurs souhaitent apporter des réponses à cette interrogation et ouvrir des pistes afin de favoriser la compréhension de cette donnée majeure de l’histoire culturelle de l’Italie et de l’Europe.


Gianni Biondillo
LE CHARME DES SIRÈNES
Trad. Serge Quadruppani
Métailié / 360 p. / 21 €

Une top model est abattue au fusil à lunette durant le défilé de Varaldi, gloire pâlissante de la haute couture italienne. Et voilà l’inspecteur Ferraro obligé de mener une enquête dans un milieu où tout le rebute, lui le fils de Quarto Oggiaro, quartier populaire de Milan. Il va retourner le linge sale de la haute couture, entre affaires de plagiats et filières du trafic de cocaïne. Dans cette parfaite comédie à l’italienne peuplée de voyous au grand cœur et de râleurs magnifiques, l’inspecteur Ferraro mène la danse avec un mauvais esprit jubilatoire, et fait voir Milan sous toutes les coutures.

Dans le même numéro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *